Publié dans Couture

Les Draps de Céline

Aujourd’hui, on retrouve Céline, qui aime toujours autant fureter dans les brocantes et chiner des objets anciens. Elle nous a raconté son idée toute simple pour recycler de jolis draps plats – qui malheureusement, au moment de faire les lits… restaient sagement au fond du placard.

Céline sur son vélo à Paris

« Ma chère Pola,

on dit toujours qu’il faut un minimum de sens pratique pour faire des affaires sur les brocantes. Bien sûr, je suis d’accord avec ça, mais je pense aussi qu’il faut un petit peu d’imagination… »

 

Les jumelles au parc

Depuis la naissance des jumelles, j’ai moins de temps pour chiner le dimanche – ni le reste de la semaine d’ailleurs. Mais ce n’est pas grave… Si tu savais la masse de bricoles charmantes, curieuses mais inutiles que j’ai dans mon armoire. Pas besoin d’aller dans un vide-grenier, j’ai tout ce qu’il faut à la maison !

 

 

Une armoire pleine de linge

Par exemple, j’ignore comment j’ai fini par amasser toute une collection de draps plus ou moins anciens, avec de la dentelle, ou des motifs, des fleurs, des couleurs. À vrai dire, je crois que c’est parce qu’ils me rappellent mon enfance. Et puis ils sont si jolis… impossible de les jeter !

 

 

Charles Carson à Downtown Abbey

Seulement, comme tu peux l’imaginer, je n’ai pas vraiment le temps ni l’envie de border les lits de toute la famille, tous les matins, toute l’année… Ni même de temps en temps d’ailleurs. On ne se sert plus de draps plats pour les lits, mais de couettes comme la plupart des gens de nos jours.

 

 

Le choix des tissus

Alors, j’ai assemblé les draps deux par deux, en les cousant l’un contre l’autre pour faire des housses de couette. On a assorti les paires avec ma fille aînée, en jouant sur les contrastes, sur les époques… On s’est bien amusées.

 

 

Comment faire une couture anglaise (1)

Si je dois retailler les draps pour faire la housse, j’aime bien faire des coutures anglaises, qui évitent au linge de s’effilocher quand on rentre la couette. Il faut faire une première piqûre sur l’endroit du tissu (et oui ! en plaçant les tissus envers contre envers).

 

 

Comment faire une couture anglaise (2)

Ensuite on recoupe à 2 ou 3 mm de la couture, on retourne endroit contre endroit et on pique l’envers du tissu. La première piqûre maintient la frange et le tout est pris à l’intérieur de la couture finale. Il faut donc compter une marge de couture d’au moins 1,5 cm pour une couture anglaise.

En général, les couettes ont des dimensions standard, mais celles qu’on trouve chez Ikea sont un peu plus grandes. Voici un tableau des dimensions les plus courantes.

capture-decran-2016-10-11-a-11-20-04

 

 

Une bonne sieste

Évidemment, il ne faut pas oublier de laisser une ouverture d’environ 1/3 de la largeur dans le bas de la housse, afin de pouvoir rentrer la couette. On fait un ourlet avec une surpiqûre et on ajoute quelques boutons pression pour refermer. Mais on peut s’en passer si c’est pour une urgence 😉

À très bientôt,
Céline

 


Design textile dans les illustrations : Joel Dewberry

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Auteur :

hello-fi people

2 commentaires sur « Les Draps de Céline »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s